Description: 

La carrière de calcaire dolomitique de Samandeni  se situe sur la commune de Dandé, à 50 km de Bobo Dioulasso, province du Houet à quelques kilomètres au sud-ouest du village de Lanfiera Coura. Elle est située à 5 km à vol d’oiseau de la RN9 ,route du Mali. Le gisement a été évalué sur une surface de 1,6 hectare à une profondeur de 50 m. Par endroit la dolomie est affleurente. Quand il y en a, la découverte (overburden) dépasse rarement le mètre d’épaisseur. Les coordonnées GPS de la carrière sont 11°30’35.18’’N et 4°33’0.63’’O.

Description de l'habitat, de la faune et de la flore: 

Flore : Au total, 2 749 individus ont été inventoriés sur le terrain au niveau du périmètre minier.

Le périmètre minier est composé de 73 espèces végétales avec une prédominance de dix (10) espèces végétales comme : Anogeissus leiocarpa (35,76%), Terminalia avicennioides (9,42%), Combretum collinum (8,44%), Acacia dudgeoni (7,13%), Entada africana (3,31%), Detarium microcarpum (3,09%), Acacia senegal (2,84%), Lannea acida (2,36%), Vitellaria paradoxa (2,33%), Combretum molle (2,15%).

Faune (animaux) : Ourébi (Ourebia ourebi ), Porc épic (Hystrix cristala), céphalophe de Grimm(Sylvia grimmia) , Serpent

Oiseaux : Au niveau du périmètre minier, il ressort que le périmètre compte 1346 oiseaux (21% du total de commune) de 37 familles. Les 5 familles dominantes sont Estrildidae (12,48%) Passeridae (12,11%) Colombidae (11,44%) Bucerotidae (7,36%) Ploceidae (6,84%). On démontre 28 individus migrateurs de 8 espèces.

Cette présence dominante des espèces migratrices dans le périmètre est lié à la densité des ligneux à l’hectare et d’autre part à la forte présence des acacias (dudgeoni et senegal) (9,97%) après Anogeissus leiocarpa (35,76%) et avant Terminalia avicennioides (9,42%). Ploceidae (21,12%), Sturnidae (11,59%) Estrildidae (8,33%) Colombidae (7,13%) et les Hirundinidae (6,37%).

Projets pour la préservation de la nature en cours :

  • Aménagement d’un forage et de l’eau pour les animaux sauvage et les oiseaux ;
  • Progamme de développement de apiculture;
  • Contribution à la gestion des ressources naturelles en mettant en place des actions contre la dégradation des sols par un renouvellement de la végétation ;
  • Mise en place de forets villageoises
  • Protection des sources d’eaux existante